Consignes de tri

Depuis 2012, tous les emballages se recyclent sur les communes du SMICTOM des Forêts.

Les déchets recyclables

Le tri sélectif

Consignes de tri des emballages plastiques : déchets acceptés dans le sac jaune.

Pour consulter le guide en intégralité, cliquez dessus.

 

Pour les bacs collectés en porte à porte, les déchets recyclables sont à mettre dans des sacs jaunes. Pour les foyers collectés en points propreté (containers enterrés), ils sont à déposés directement dans les containers.

 

Une question ? Un doute sur un déchet ?
Consultez le guide du tri proposé par Eco-Emballages en cliquant ici

 

Vous pouvez également consulter le guide du tri du SMICTOM en cliquant sur l’image ci-contre !

 

 

 

 

 

Le verre

Il est collecté en points d’apport volontaire via des containers répartis sur 80 points de collecte. Pour retrouver la liste des containers à verre, rendez-vous sur le module de recherche de la page d’accueil et tapant le nom de votre commune. Tous les contenants en verre sont acceptés, sans les couvercles ni les bouchons.

verre

 

Les papiers

Depuis 2014, la collecte des papiers se fait à travers des containers d’apport volontaire. Soutenu par Ecofolio, le SMICTOM a installé une trentaine de containers (au minimum 1 par commune et en déchèterie).

papiers

 

Tous les papiers se trient et se recyclent ! Déposez-les dans les bornes d’apport volontaire : journaux, magazines, prospectus, enveloppes, catalogues, annuaires, lettres ainsi que les livres et cahiers ! Inutile d’enlever les agrafes, les trombones et les spirales. Pas besoin non plus de les comprimer, les froisser ou de les déchirer.

 

Attention aux erreurs de tri : les cartons et couvertures rigides de cahiers, les emballages en plastique vont dans le sac jaune. Le papier cadeau, le papier peint et les autocollants vont dans les ordures ménagères.

 

Plus d’informations sur le site d’Ecofolio

les biodéchets

Vous pouvez les déposer dans votre composteur :

les déchets de la cuisine

biodéchets

Les épluchures de fruits et légumes, les coquilles d’œufs, sachets de thé, le marc et les filtres à café, les restes de repas, essuie-tout, journaux, rouleaux en cartons, coquillages concassés, sacs kraft…

 

Les déchets du jardin

biodéchets jardin

Les feuilles mortes, herbes indésirables, tailles de haie, fleurs, branchages de petites tailles, tontes de gazon en petite quantité…

 

Je réserve mon composteur 

Les lampes

Les lampes à recycler

Les lampes à recycler concernent toutes les lampes à l’exception des lampes à filament. Parce que 93% de leurs composants sont recyclables et contiennent une infime quantité de mercure, substance dangereuse, il est nécessaire de les traiter.

Les lampes qui se recyclent ont des formes variables, mais elles portent toutes le symbole « poubelle barrée », signifiant qu’elles ne doivent pas être jetées avec les ordures ménagères, ni dans le conteneur à verre.

lampes fluocompactes dites « basse consommation », lampes à LED, lampe sodium/lampe à vapeur de mercure/lampe à iodures métalliques, tube fluorescent dit « néon »

 

 

Déposez vos lampes en déchèteries ou en magasin

Rapportez vos lampes en magasin : tout magasin qui vend des lampes a pour obligation de reprendre les lampes usagées de ses clients (commerce de proximité, grande surface, magasin de bricolage…). La liste est disponible sur www.malampe.org

 

Que deviennent les lampes usagées ?

Les lampes sont prises en charge par Recylum qui organise la collecte et le recyclage des lampes usagées en France. La collecte et le recyclage sont intégralement financés par l’éco-contribution que chacun paye en achetant une lampe neuve.

 

Les lampes à jeter à la poubelle

Il s’agit de toutes les lampes à filament : « ampoules classiques » à incandescence et halogènes. Leur composition ne nécessite pas de traitement particulier, ce qui permet leur élimination avec les déchets ménagers.

Les lampes à jeter à la poubelle dispose d’un symbole « poubelle » ce qui signifie qu’elles ne se recyclent pas.

 

lampe « classique » à incandescence, lampe halogène

 

Plus d’informations : www.malampe.org

Les piles

Toutes les piles et batteries sont à déposer dans les déchèteries ou dans les points de collecte dédiés afin d’être recyclées (alcalines, salines, piles bouton, lithium, li-ion, NiMH, NiCd, Plomb sans acide).

Une fois triées, le traitement des piles et petites batteries permet de récupérer environ 5000 tonnes de métaux chaque année. Pour 1 tonne de piles, on récupère ainsi 260 kg de zinc et composés de zinc, 330 kg d’alliages à base de fer et nickel et 180 kg de métaux divers comme le cobalt ou le plomb. Ces métaux sont ensuite réutilisés pour la fabrication d’objet de la vie courante : gouttières en zinc, couverts en acier inoxydable, tôles de voitures…

Retrouvez les poins de collecte proches de chez vous : https://www.corepile.fr/carte-des-points-de-collecte/