Gants, masques, lingettes, mouchoirs… : que faire des déchets à usage unique ?

Depuis le début du confinement lié à l’épidémie du Covid-19, produits de nettoyage (lingettes, bidons de gel hydro-alcoolique…) et de protection en latex, caoutchouc ou plastique (masques, gants…) font partie du quotidien des Français. Mais une fois utilisés, que faut-il en faire ?

 

Afin notamment de protéger les agents de collecte, en première ligne sur le sujet de la collecte des déchets à risque, le SMICTOM VALCOBREIZH demande à ce que les usagers déposent ces produits à usage unique (mouchoirs, gants, lingettes, masques…) dans un sac plastique dédié, résistant et équipé d’un système de fermeture fonctionnel. Ce sac doit être soigneusement refermé et gardé 24h avant d’être placé dans la poubelle des ordures ménagères. Ces déchets seront ensuite incinérés à l’usine de Taden. Ces  déchets ne doivent jamais être déposés dans les sacs jaunes, dans le compost ou dans la nature.

 

Précision : les déchets liés aux traitements médicaux ne doivent pas être déposés dans les bacs d’ordures ménagères mais être dirigés vers les filières spécifiques (DASRI – Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux).

Consultez les documents du Ministère de la Transition Ecologique et solidaire (cliquez sur le visuel)  :